20/08/2004

En passant

Vendredi 13 heures. J'occupe le temps comme je peux. Le moral est moyen plutôt bas. Une semaine depuis le cataclysme. Je l'aime toujours et le silence qui s'installe est pesant. Quelques conflits mineurs entre les enfants. Ils voient ou entendent leur maman tous les jours et le reste du temps ils sont avec moi. Le plus jeune(11 ans) a difficile à gérer la situation. Il ne s'est pas encore vraiment ouvert. Le contact est plus rude. Avec le temps j'espère qu'il retrouvera ses marques. Pour le reste, je vois au fur et à mesure.

13:09 Écrit par CLIPPHIL | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Essai de réconfort Je viens de lire par hasard...
Tes sentiments forts, beaux... Garde les précieusement. C'est un trésor!
Je ne sais pas comment ça va tourner pour toi, pour vous...
Mais une chose est sûre, pouvoir aimer qqn comme ça n'est pas donné à tout le monde. Garde cette immense qualité en toi...
Peu importe qui en bénéficie.
Elle t'a fait deux cadeaux qui ne te seront jamais retirés. Ne les oublie pas...

Écrit par : Laura Palmer | 20/08/2004

Je viens de découvrir ton blog ... et les mots me manquent. Ma mère est partie lorque j'avais douze ans, et j'ai vu mon père dans la même situation que toi. J'aurais aimé pouvoir le lire comme toi. Aujourd'hui évidemment, ces choses sont lointaines et chacun a refait sa vie, même si mon père a mis plus de temps. Mais même à cet âge j'ai compris rapidement que je préfèrais voir mes parents séparés plutôt que de vivre un enfer à leurs cotés. Bien sûr je ne connais pas ton passé avec elle, et je ne me permettrais aucun jugement. Mais quand elle te manque trop, rappelle-toi que tes enfants sont toujours là, et leur amour lui ne disparaîtra pas.

Écrit par : Shane | 20/08/2004

Les enfants... Dans l'ensemble , ils vont bien. Ils sont parfois témoins de ma grande détresse mais ils sont sympa avec moi. Ils m'encouragent à leur manière.

http://belamour.skynetblogs.be

Écrit par : clipphil | 20/08/2004

Les commentaires sont fermés.